Choisir un parcours scolaire différent – Sara-Karina

Choisir un parcours scolaire différent

Quand ma fille est née, j’ai pris les conseils d’un peu tout le monde. Quand je ne savais pas trop quoi faire et que mon gros bon sens était soudainement aussi ferme qu’un Jello manqué (parce que oui, j’ai déjà raté un Jello! #NeMeJugePas), je tapais sur mon meilleur ami (Google) ou je feuilletais le Mieux Vivre.

À mon deuxième, ça n’a pas été la même chose. Cette fois, je me faisais davantage confiance. Et rendue là, j’avais quelques amies nouvellement entrées dans le monde de la parentalité avec qui je pouvais jaser et suffisamment me remettre en question.

À l’arrivée du petit troisième, j’ai décidé que j’allais m’informer. De tout ce qui me faisait douter. J’ai lu, lu, lu. J’ai pensé, pensé, pensé. Et j’ai fait des choix, dont, entre autres, celui de ne pas suivre la masse juste parce que ça semblait être ce qu’il y avait de mieux. Non. Plutôt, j’ai décidé de faire davantage confiance à mon gros bon sens et de lire les instructions comme il faut sur l’emballage de Jello.

Et c’est comme ça que nous en sommes venus, mon mari et moi, à prendre une autre décision qui correspond davantage à nos valeurs : Faire vivre à notre mignonne petite Alicia la maternelle à la maison.

Pourquoi? Parce que!

Premièrement, il faut savoir que la maternelle n’est PAS obligatoire. En fait, même au primaire, si ton enfant reçoit à la maison une éducation convenable et pouvant être évaluée de façon concrète par la commission scolaire, il n’est pas tenu de fréquenter un établissement d’enseignement.

Pour notre part, avec les horaires un peu trop bizarres et instables de papa, ça vient régler bien des petits bugs que nous aurions rencontrés l’an prochain. En plus, la seule pensée de pouvoir vivre pleinement cette aventure avec ma fille me rend totalement folle de joie! Rien n’est parfait, nous aurons probablement quelques petits combats, mais sans aucun doute, beaucoup de plaisir! Et sincèrement, de prendre part entièrement à son éducation et de la voir développer son plein potentiel sous mes yeux, ça n’a pas de prix. Surtout que nous pourrons y aller à son rythme, sans lui mettre la pression de devoir entrer dans un moule.

Tu aimerais en savoir davantage sur tes droits comme parent-éducateur ou sur l’école à la maison? Tu y trouveras beaucoup d’information sur le site de l’ACPEQ.  Et de mon côté, je te reviens cet automne avec notre plan de match et des idées d’activités à faire avec tes petits amours!

Et toi, comment entrevois-tu le parcours scolaire de tes enfants?

Toutes les nouvelles fraîches, directement dans ta boîte de réception!

Tu peux te désinscrire en tout temps. Powered by ConvertKit

Vous aimerez aussi…

Aucun commentaire

Laisser un commentaire