La prise de l’ourson – Sara-Karina

La prise de l’ourson

Un ourson, c’est cute.

Mon fils qui fait une crise de nerfs, c’est moins cute.

Mais moi qui fais une prise de l’ourson à fiston qui hurle, ça finit cute.

La prise de l’ourson, c’est le geste de premier recours. C’est le sceau d’eau qui éteint la flamme. C’est le baume qui apaise l’incompris(e). C’est la dose d’amour qui manque à l’enfant submergé par des émotions que lui-même ne comprend pas.

Le principe est le suivant : Prendre l’enfant sur soi et le serrer dans ses bras jusqu’à ce qu’il abdique.

C’est ce que j’ai fait la semaine passée lorsque monsieur numéro deux a décidé qu’il criait, pleurait et refusait de se soumettre à toute forme d’autorité. Le voyant victime de sa propre fatigue et constatant qu’il ne savait franchement pas lui-même la raison de son désarroi, j’ai tout simplement choisi de lui ouvrir mes bras. Sa réponse fut instantanée. Il s’est blotti contre moi, a baissé le ton et est resté dans la même position durant de longues minutes. De cette façon, j’ai pu lui parler calmement et sa colère non justifiée s’est transformé en un débordement d’amour que j’ai peine à exprimer.

Donc aujourd’hui, je t’exhorte à l’essayer à ton tour! Tu remarqueras qu’en plus de te rapprocher de tes petits loups, tu t’éviteras bon nombre de chicanes non nécessaires.

Ah! Puis c’est bon pour le petit coeur de maman aussi! 🙂

Toutes les nouvelles fraîches, directement dans ta boîte de réception!

Tu peux te désinscrire en tout temps. Powered by ConvertKit

Vous aimerez aussi…

3 Commentaires

  • Répondre
    Anne, Belgique
    22 février 2017 at 21:30

    Bonsoir. Et bien tu m’as l’air d’une maman zen tout le contraire de moi. J’essaierai bien avec mon p’tit bonhomme de 5 ans quand il pique une de ces crises de colère. Mais je ne suis pas certaine d’avoir le même résultat que toi… Mais sait-on jamais ? Je vais tester 😉

    • Répondre
      Sara-Karina
      23 février 2017 at 00:14

      Coucou, Anne! Oh mais tu sais, mes interventions soins loin d’être toujours parfaites! 😉 Tu verras, au début, ils restent surpris. Ils ne s’attendent pas à recevoir un câlin. C’est certain qu’il faut aussi y aller selon les situations.. si je dois réprimander, je le fais. Mais cette technique, je l’utilise surtout quand les enfants ne se comprennent plus eux-mêmes.. tu sais, quand on dit blanc et qu’ils disent noir, quand on dit oui et qu’ils disent non.. 😉 Ça, c’est un cas de « prise de l’ourson ». Tu m’en redonnes des nouvelles? 🙂

  • Répondre
    Anne, Belgique
    24 février 2017 at 06:46

    Oui je t’en reparlerai quand j’aurai l’occasion de tester mais pour le moment il est sage comme une image… Ça cache quelque chose

  • Laisser un commentaire