Fonder ma famille jeune. Et si c’était à refaire? – Sara-Karina

Fonder ma famille jeune. Et si c’était à refaire?

Récemment, quelqu’un m’a posé une question. Une bonne, je l’admets! Et honnêtement, j’aurais pu balbutier une réponse logique et politically correct qui aurait fait plaisir à entendre, mais j’ai pris la peine de réfléchir pour vrai avant d’ouvrir ma bouche (on devrait toujours faire ça, by the way!).

« Si tu pouvais tout effacer et recommencer, refonderais-tu ta famille aussi jeune? »

La réponse logique et politically correct : Oui.

Ma réponse réfléchie, la voici :

C’est vrai, je n’ai pas eu l’occasion d’avoir une vie de couple très très longtemps avant de vivre la grande aventure qu’est la vie de famille. Ça faisait trois mois que j’étais mariée quand je suis tombée enceinte de la créature numéro 1. En fait, je venais tout juste de fêter mon 21e anniversaire. J’étais dans ma deuxième année de DEC et l’homme travaillait dans un hôtel comme serveur aux chambres. En gros, d’un point de vue humain, ce n’était pas le scénario idéal. Mais au fond, quel est-il, le scénario idéal?

On n’a pas vraiment voyagé (sauf si un roadtrip de deux heures compte comme un voyage!?). On n’a pas fait la grâce matinée de façon abusive et répétée. On n’a pas flambé des centaines de dollars en cadeaux, champagne et caviar (c’est tellement mon genre en plus! #not). Par contre, dans notre cas, c’était clair dès le départ que fonder une famille faisait partie de nos projets à court terme. Donc quand la nouvelle est arrivée, même après si peu de temps de vie commune, nous avions une paix qui surpasse toute intelligence et avons pris ce beau cadeau tel qu’il est venu.

Alors OUI, je recommencerais le même scénario! Non, ça n’a pas été facile tous les jours de jongler avec l’école, le travail, la garderie, la vie de couple et tout le tralala. Mais la communication, l’amour et la foi ont fait que nous sommes restés solides comme amoureux et comme parents. Les circonstances nous ont permis d’apprendre. Sur nous. Sur la vie! Je n’ai même pas besoin de dire à quel point l’idée d’une addition à la famille s’est fait systématiquement et spontanément lorsque bébé a fêté son premier anniversaire! Et ensuite, le troisième est venu. Puis le quatrième. La famille, c’est un projet qui ne se termine jamais. Quand on devient parent, on le reste pour la vie. Nos choix ne dépendent plus seulement de nous, mais d’eux. Surtout d’eux! Et je ne demande pas mieux que de vivre encore longtemps et en santé pour les voir grandir et s’épanouir sous mes yeux. Et puis un jour, ils partiront. Et c’est en voyant ce qu’ils seront devenus que mon « travail » de mère parfois indigne prendra tout son sens.

Et toi, si c’était à refaire, emprunterais-tu le même chemin? Si non, que ferais-tu de différent?

Toutes les nouvelles fraîches, directement dans ta boîte de réception!

Tu peux te désinscrire en tout temps. Powered by ConvertKit

Vous aimerez aussi…

2 Commentaires

  • Répondre
    Legros
    2 mars 2017 at 18:23

    Coucou alors je suis devenue mere a 19 ans je voulais déjà être enceinte à 14 ans je pense pour comblé un manque de mes parents aujourd’hui je suis maman de 4 enfants de 14,13,9,6 ans et pour rien au monde je changerais quelque chose car ils ont ma raison de vivre

  • Répondre
    Sophie Cloutier
    2 mars 2017 at 19:07

    Awwww je me reconnais tellement ! Jai versé une larme!! T’es tellement une bonne maman tu m’impressionne toujours 4 enfants !!! Et t’as pas l’air fermée à agrandir la famille 😉

  • Laisser un commentaire